Sortie géologique : la pointe de Guilben

 

 

La sortie que nous propose Monsieur Michel Guillaume, géologue,        le lundi 10 octobre 2022 concerne la pointe de GUILBEN

A l’extrémité de la presqu’ile rattachée au territoire de Paimpol-KERITY, elle offre une vue à 360° sur la baie de Paimpol au nord jusque PORS EVEN et au sud sur l’anse de Beauport jusque la pointe de Plouézec à l’est.

Un sol brun lessivé postglaciaire parsemé de colluvions modernes cache en réalité un site géologique majeur internationalement connu pour ses laves en coussins(pillow-lavas).

Les roches volcaniques issues d’un métamorphisme hydrothermal offrent plusieurs facies : des coulées massives, des coulées en coussins, des brèches, des tufs. S’ajoutent des filons de volcanisme continental.

Vous avez compris, ça va chauffer!

Commentaire de Joelle RAULIN

Déroulement de cette sortie à la journée

Lundi 10 Octobre 2022

        –  Départ : 9 Heures Place de Verdun en covoiturage, pique-nique à emporter.

        – Arrivée : Parking de l’Abbaye de Beauport vers 9 H45

         – Marche de 3 à 6 Kms vers la Pointe de GUILBEN par le GR34.

        – Reprise des voitures.

        – Pique-nique de 11 H à 12 H.

          – 13 H départ avec Michel GUILLAUME pour le circuit géologique à la pointe de GUILBEN.

Rentrée “Rando du Lundi”

 

 

Première randonnée de la saison 2022/2023.

Nous sommes 31 participants,  très motivés pour cette première mise en jambes, partant de la place de Verdun en direction d’Etables. Marche de 10 kms, mais pour quelques-uns 6 kms pour la reprise !
Cliquez sur les photos pour les agrandir
A la semaine prochaine …en pleine forme

Découverte de la Baie de Launay avec récital de piano

 

Cliquez sur la photo pour l’agrandir

Ce samedi 30 avril 2022 fut un cocktail de réjouissance en toute simplicité, sous le soleil, au milieu d’amis.

Du parking de la plage de Launay à Ploubazlanec, nous avons longé le rivage passant devant la chapelle de La Trinité jusqu’au Porz-Even.

Puis, nous avons visité la chapelle de Perros-Hamon du 12e siècle dont le retable italien restauré dans les années 90 étincelle de son or baroque (c’est-à-dire un peu trop voyant pour certains). Cette chapelle dont la nouvelle cloche vient d’être inaugurée ce week-end à la suite du Pardon, dégage une “glorieuse sérénité” habitée par ses nombreux saints délicatement représentés au 16e siècle. Elle fait référence à la vie difficile des marins locaux et de leurs familles endeuillées qui se confiaient à la Vierge Marie, leurs ex-voto rappelant les 120 goélettes perdues durant les campagnes islandaises, les 2000 marins pécheurs disparus, qu’en fin de journée nous commémorons au cimetière de Ploubazlanec sur le mur qui leur est attribué.

Un vitrail de 1841 relate un miraculeux sauvetage de Marie. A l’extérieur, la façade est élevée avec des pierres de l’ancienne chapelle seigneuriale de La Trinité, agrémentée de trois niches invoquant selon les interprétations, la Trinité, l’Assomption de Notre Dame des Naufragés.

C’est l’heure du pique-nique, sur les tables à l’extérieur de la réserve Lapicque, face aux iles du Chenal de la Jument. Délicieux moment où chacun a pris le temps de partager la bouteille, le gâteau, les friandises apportés.

14 h : concert pianistique de Guy Chazelle.

Cliquez sur le lien suivant pour écouter un extrait du concert :

https://drive.google.com/file/d/15KOg4FHQlKZuj5bJtevgVlcaBgxwfJL_/view?usp=sharinghttps://drive.google.com/file/d/15KOg4FHQlKZuj5bJtevgVlcaBgxwfJL_/view?usp=sharing

Mais avant, Henri nous prépare à la balade de fin d’après-midi jusqu’à la Pointe de l’Arcouest, regroupant les quelques 30 maisons construites au début du 20e siècle par des scientifiques universitaires et chercheurs parisiens (dont une, toujours fréquentée par Pierre Joliot octogénaire et ses petits-enfants).

Il nous fait un émouvant exposé des progrès physico-chimiques aboutissant à l’acquisition de la force nucléaire qui en vient, ironie du sort, à nous menacer dans notre paisible retraite :

l’histoire du nucléaire français peut se relater à partir de nos estivants du début 20e siècle. Le premier arrivé, Louis Lapicque, collègue de Pierre et Marie Curie suivis de Jean et Francis Perrin, tous 4 prix Nobel dans les années 20, puis de Paul Langevin, rejoint l’historien ardéchois Charles Seignobos (1854-1942) président de la Ligue des Droits de l’Homme, à l’occasion de l’affaire Dreyfus.

Tandis que Jean Perrin entreprend de résoudre l’énigme de la nature des rayons cathodiques et des rayons X (lumière ou matière ?), d’autres travaillent au système de détection du son émis par l’artillerie lourde et sous-marine.

Pendant la seconde guerre mondiale, émigrés aux Etats-Unis, ils proposent leur collaboration à l’armée américaine. (Le pilote américain chargé de lâcher la première bombe nucléaire demandera que ses cendres soient dispersées au-dessus de Ploubazlanec).

Heureusement, le programme musical de notre pianiste a aplani les tensions en commençant par du romantique classique qui a laissé place à un Moussorgski combatif. La remarquable écoute du public (mis à part quelques nez piqués) a confirmé la qualité de la prestation.

Petite marche digestive puis retour au bercail…Merci à tous.

Compte rendu de Joëlle Raulin

Diaporama complète de la journée

Sortie région Pleubian et Lézardrieux

 

 

Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

 

 

EN AVANT, pour cette sortie le lundi 11/04/2022 à la journée, région de PLEUBIAN et LEZARDRIEUX

Départ 9H porte de la Duchesse Anne et covoiturage.

40 personnes présentes.

L’aventure peut commencer……

Rendez-vous place de l’église de PLEUBIAN…. et connaissance de notre charmante guide Claire COATRIEUX .

Mais …..  une erreur d’église, et certains attendaient …….  place de l’église de PLOEMEUR GAUTTIER…….

Enfin tout rentre dans l’ordre avec rires et bonne humeur.

Départ en voiture à ST LAURENT.

Randonnée de 8,5KM sur le GR 34 et des paysages époustouflants.

Grève PORT BENI où nous pouvons apercevoir et découvrir :

       .   L’allée couverte (dolmen)

       .   L’embouchure du JAUDY

       .   L’ILE d’ER au large de PLOUGRESCANT

       .   La plage de l’ILE A POULE où un drame s’est déroulé au large de cette île en 1998 : Une sortie en mer avait été organisée par l’Abbé COTTARD, sous la direction du chef des scouts où 5 personnes sont décédées dont 4 scouts. Les conditions climatiques étaient mauvaises, la mer était très agitée et dangereuse.

Retour en voiture à PLEUBIAN.

Repas avec notre pique-nique au café « CHEZ MARIE-PAULE »

Un accueil chaleureux et sympathique, une ambiance gaie et un agréable moment partagé.

Dans ce café, des superbes légumes en vente et un air de campagne…….

Puis nous reprenons notre périple : CREA’CH MAOÛT (lieu de résistance de 1944)

     . Un mémorial est érigé en souvenir et en l’honneur de ces hommes courageux morts pour défendre notre pays.

     . Il subsiste les ruines d’un ancien sémaphore datant de NAPOLEON III présenté par Edmond.          

   Arrêt au SILLON DE TALBERT, lieu magnifique !                                   

Nous voyons L’ILE A BOIS domaine privé et réservé uniquement à des réceptions.

Au loin BREHAT et l’embouchure du Trieux.

Visite commentée de la Chapelle de KERMOUSTER, par CLAIRE COATRIEUX et CLAUDE TARIN (habitant de KERMOUSTER, ce beau village GAULOIS)

  • Arrêt au phare du BODIC à LEZARDRIEUX (Présentation par EDMOND)

Nous avons eu la chance de bénéficier d’une superbe journée ensoleillée qui nous laissera un très agréable souvenir.

De la marche, de la culture, des découvertes et du partage…… un cocktail réussi.

Un grand merci à tous les participants et organisateurs pour cette belle sortie ainsi qu’à Marie-Françoise et Henri pour leur implication sans faille. 

 Compte-rendu de Marie-Claude

Diaporama de la journée

Pour arrêt sur image mettre la flèche sur la photo, pour redémarrer retirer la flèche.

Clin d’oeil sur la Rando du “Lundi” à Plouha

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Notre départ de St quay se fait en covoiturage jusqu’à la chapelle de la trinité à Plouha.

Il est là le chemin,  comme un ami, qui nous amène sur la pointe de Plouha (plus haute falaise de Bretagne).

Et par chapelle et calvaires nous parvenons au port de Gwin-Zegal. Quelle splendeur!!!

Notre troupe file bon train sur le chemin du retour, en finissant par le lavoir de la Trinité,  sous l’œil bienveillant de  Marie-Françoise.

Evelyne MARTI

Randonnée du Lundi

Par un temps gris et pluvieux,15 randonneurs courageux suivent l’itinéraire préparé par notre ami Philippe, avec covoiturage jusqu’à Bréhec.
Nous marchons par la route des falaises jusqu’à la pointe de Minard où un panorama exceptionnel nous attend. Retour par le chemin des landes. Bons moments de convivialité.
Reportage: E.G.MARTI. 

 

 

 

 

 

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Et maintenant rendez-vous lundi départ 14 Heures, Entrée Parc de la duchesse Anne, pour une nouvelle aventure …

 

Sortie: Lac de Bosméléac, la rigole de l’Hilvern, la Chapelle Saint-Jacques à St-Léon Merléac

Sortie amicale du lundi 13 sept 2021

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Avant tout cette sortie porte bien son nom « sortie amicale » et elle s’est faite, comme d’habitude sous le signe de l’amitié, du sourire, du partage des impressions, du bonheur de se retrouver « à 27 » sous le soleil !

 

Nous avons commencé de bonne heure notre promenade de 4 km autour du LAC artificiel ou ETANG de BOSMELEAC ; c’est un plan d’eau sinueux, idéal pour la pêche (la photo d’une perche m’a vivement impressionnée !!) et les loisirs nautiques. Sa partie Ouest est un lieu d’hivernage et de nidification pour les grèbes huppées et les foulques.

Le barrage (15m de H x 90m de L) fut construit entre 1832 et 1838 sur la vallée de l’Oust et destiné à alimenter le canal de Nantes à Brest.

Au pied du barrage la chute d’eau est impressionnante, elle tombe le long de 4 contreforts ajoutés en 1906 ;

Nous avons marché à notre rythme, et selon nos envies et nos possibilités ! dans une nature très verte et reposante

 

 

 

 

 

En fin de matinée, après avoir dressé les tables, nous étions tous réunis autour d’un Planteur ! encore un moment fort sympathique suivi du pique-nique, que nous avons partagé en toute convivialité.

Vers 14 h Henri rassemble ses troupes pour le départ de la randonnée le long de la rigole d’HILVERN de « 7 km, nous dit Henri ! »

Comment s’imaginer que ce mince ruisseau qui serpente à flanc de coteau au-dessus de l’Oust, était une tranchée creusée afin d’alimenter le bief de partage des eaux entre l’Oust et le Blavet.

De 1828 à 1838, à l’aide de pioches et de charrettes, au moins 600 personnes dont des enfants, ont participé à cette véritable aventure humaine ; ils ont déblayé des millions de mètres cubes de terre et de pierres ….

Ce fut une prouesse technique !

Cette rigole a permis de donner un salaire à de nombreux laissés-pour-compte de la manufacture des toiles de lin concurrencée par la fabrication industrielle. J’ai à chaque fois, une pensée émue pour tous ces Hommes inconnus qui ont travaillé sur ces ouvrages qui perdurent encore.

C’est toujours sous le soleil et dans la bonne humeur que nous reprenons nos véhicules afin de nous rendre à SAINT LEON (MERLEAC ) visiter la chapelle Saint Jacques du XIVème ; elle est sur le parcours des pèlerins qui vont à « Saint jacques de Compostelle » et a été classée  aux monuments historiques en 1908 .Une voisine de la chapelle nous a ouvert la porte afin que nous puissions admirer les vitraux , les peintures des lambris du plafond et des murs qui sont ornés de peintures consacrées à des scènes du cycle de la Passion du Christ ; le travail de restauration a été commencé, il y a une trentaine d’années ….mais très loin d’être terminé ! dommage !

C’est ainsi que notre sortie amicale se termine ; nous rentrons avec de beaux souvenirs en mémoire, très heureux d’avoir encore découvert un nouveau coin de la bretagne.

A bientôt pour une autre randonnée !

*Je remercie infiniment M. Françoise et Henri pour l’organisation ainsi que Maryse et Alain pour leurs recherches de cartes et plans plus précis les uns que les autres (impossible de se perdre)

Commentaire fait par Martine Rudeault 

Diaporama Lac de Bosméléac et Rigole de l’Hilvern

Diaporama Chapelle Saint-Jacques à Saint-Léon Merléac

 

Circuits Fontaines et Lavoirs commentés de Saint-Quay-Portrieux

Un circuit à redécouvrir …..

Nous étions une douzaine de personnes dont 2 enfants à participer à cette sortie du circuit des lavoirs et fontaines, organisée de main de maître par Patrick Lapeyre ce mardi 13 juillet 2021.

Le point de départ était fixé à l’entrée du parc de la Duchesse Anne à 14h30. Nous sommes partis en direction de la Fontaine de St Quay (reconnue pour son eau miraculeuse). Après avoir emprunté le chemin de ronde, nous avons effectué un second arrêt à la fontaine de Fonteny.

Ensuite nous sommes remontés vers Kertugal pour une nouvelle halte à la fontaine de Porcuro, puis nous avons pris le passage des Druides, lieu Magique où jadis étaient organisées des manifestations de Druides.

Nous avons ensuite continué notre chemin en passant par la Chapelle de Notre Dame de la Garde, remarquable par sa forme ronde unique en Bretagne, un petit coup d’œil sur notre beau Moulin St Michel, puis un nouvel arrêt au lavoir de la Berzéoué.

Ensuite, nous sommes descendus au lavoir de Merle, situé en contre bas et qui malheureusement est quelque fois inondé de par sa situation.  

                                       Cliquez sur les photos pour les agrandir

Enfin dernière étape au fameux lavoir de la Barrique qui sert de référence où l’on peut croiser encore quelques lavandières.

A souligner que toutes les fontaines et lavoirs ont été soigneusement nettoyés par notre guide, Patrick.

Commentaire de  Joël BOURGEOIS

Journée découverte de notre beau patrimoine breton

Cliquez sur la photo pour l’agrandir

Lundi 14 juin 2021, nous faisons la connaissance d’un couple de fonctionnaires retraités tout-à-fait étonnant! C’est au Pas, hameau de PLEMET, extrême sud des Côtes d’Armor qu’ils nous accueillent pour nous faire visiter leur moulin, construit à partir de 2014, réplique identique du moulin d’origine de MERLET (1542). Notre intérêt, évidemment était à son plus haut degré.

Rêve d’enfant, village natal, volonté inébranlable, Jean-Yves a su trouver toutes les astuces pour réaliser son projet sans grande aide des pouvoirs politiques, sans grand encouragement local mais avec l’assistance de quelques passionnés. En parallèle, son épouse et lui-même animaient un musée d’outils agricoles mis en veille pour le moment.

DIAPORAMA Moulin : appuyez sur les points pour voir les photos

 

320 tonnes de pierres taillées, 80 tonnes de sables, 25 tonnes de chaux ( matériaux fournis par des carriers). 38 chênes , essentes de châtaignier, un travail titanesque mais le plus impressionnant réside dans l’extraction et le cheminement des mécanismes intérieurs trouvés grâce à une petite annonce. Ils ont gagné le lot pour avoir su fabriquer le cric capable de soulever les cuves de 1 tonne et demie et les meules!

Ces gens astucieux, également charmants,  nous ont offert leur prairie pour pique-niquer.

Diaporama: Aperçu de quelques objets du musée stockés …

Nous partons pour le hameau de Saint-Lubin dont les maisons du 17e siècle dégageraient une atmosphère sereine, si le bruit continu des carrières avoisinantes ainsi que les camions ne polluaient. A l’origine, des moines avaient bâti la chapelle en 1450, et garantissaient la guérison des rhumatismes, maux de dents et folie.

DIAPORAMA sur Saint-Lubin

Sous le soleil tapant, nous marchons dans les environs vallonnés jusqu’à la Chapelle de Querrien, où Notre Dame de Toute-Aide est apparue à Jeanne COURTEL en 1652. Sourde et muette, au siècle de l’encouragement à la vie intérieure, l’enfant est mandatée pour demander aux instances supérieures, la construction d’une chapelle qui honorera la seule visite mariale en Bretagne.

DIAPORAMA : Notre Dame de Toute-Aide

Nous reprenons le chemin pour retrouver nos voitures. Dix kilomètres sous le soleil! C’était bon, mais c’était chaud.

Rendez-vous à tous pour une prochaine épopée.

Sortie géologie à Saint-Quay-Portrieux

Nous étions une vingtaine à nous mettre dans les pas de Michel Guillaume, géologue de VIVARMOR, pour ouvrir les yeux et remarquer la particularité géologique de notre environnement quotidien. En effet, cette année, il nous a initié aux roches de Saint-Quay. Nous avons donc longé le littoral de la plage de la Grève Noire à celle de Pors-es-Leu.

La roche de type gabbro-diorite d’environ 565 millions d’années est encaissée par la formation sédimentaire de Binic, datée de 580 millions d’années. La diorite de la famille granitique est une magmatique grenue sombre mais jaunissant quand elle est altérée.

Sur la plage de la Grève noire, le sable dense et lourd contient de l’ilménite et de la magnétite . Michel, avec un aimant, retient la magnétite : tout le monde comprendra la spécificité du sable de Saint-Quay!

Plage du Chatelet, les galets de diorite et de gabbro subissent une altération accentuée par les cassures, que l’eau comble de minéraux de diverses couleurs. C’est ainsi que les rochers présentent des nervures vertes d’épidote, de chlorite, rouges d’hématite(Fe2O3). Ce sont les cassures qui déterminent le paysage.

Plage de La Comtesse, nous observons le limon du profil de l’île, qui s’est trouvée séparée du fait de la friabilité de la roche. Dans les rochers, on distingue quelques enclaves de gabbro. Le gabbro foncé est basique, riche de minéraux ferrugineux. Mais dans l’ensemble, la plage est de sable noir comme la plage de la Grève noire.

La plage de Pors-es-Leu est une zone de contact entre la diorite de Saint-Quay et la formation de Binic. Nous y trouvons des conglomérats récents mais aussi des roches de métamorphisme de contact qui, refroidies à une dizaine de kilomètres de profondeur donnent des schistes de formation plus ou moins poussée  allant de la cornéenne au paragneiss, reconnaissable à ses lamelles claires.

C’était une reprise de notre association bien agréable. Toujours plus intelligents de jour en jour, nous sommes heureux de nous revoir. Merci à nos organisateurs de résister au covid-19

Commentaire de Joelle RAULIN

Cliquez sur les flèches ou les chiffres pour découvrir toutes les photos