Sortie: Lac de Bosméléac, la rigole de l’Hilvern, la Chapelle Saint-Jacques à St-Léon Merléac

Sortie amicale du lundi 13 sept 2021

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Avant tout cette sortie porte bien son nom « sortie amicale » et elle s’est faite, comme d’habitude sous le signe de l’amitié, du sourire, du partage des impressions, du bonheur de se retrouver « à 27 » sous le soleil !

 

Nous avons commencé de bonne heure notre promenade de 4 km autour du LAC artificiel ou ETANG de BOSMELEAC ; c’est un plan d’eau sinueux, idéal pour la pêche (la photo d’une perche m’a vivement impressionnée !!) et les loisirs nautiques. Sa partie Ouest est un lieu d’hivernage et de nidification pour les grèbes huppées et les foulques.

Le barrage (15m de H x 90m de L) fut construit entre 1832 et 1838 sur la vallée de l’Oust et destiné à alimenter le canal de Nantes à Brest.

Au pied du barrage la chute d’eau est impressionnante, elle tombe le long de 4 contreforts ajoutés en 1906 ;

Nous avons marché à notre rythme, et selon nos envies et nos possibilités ! dans une nature très verte et reposante

 

 

 

 

 

En fin de matinée, après avoir dressé les tables, nous étions tous réunis autour d’un Planteur ! encore un moment fort sympathique suivi du pique-nique, que nous avons partagé en toute convivialité.

Vers 14 h Henri rassemble ses troupes pour le départ de la randonnée le long de la rigole d’HILVERN de « 7 km, nous dit Henri ! »

Comment s’imaginer que ce mince ruisseau qui serpente à flanc de coteau au-dessus de l’Oust, était une tranchée creusée afin d’alimenter le bief de partage des eaux entre l’Oust et le Blavet.

De 1828 à 1838, à l’aide de pioches et de charrettes, au moins 600 personnes dont des enfants, ont participé à cette véritable aventure humaine ; ils ont déblayé des millions de mètres cubes de terre et de pierres ….

Ce fut une prouesse technique !

Cette rigole a permis de donner un salaire à de nombreux laissés-pour-compte de la manufacture des toiles de lin concurrencée par la fabrication industrielle. J’ai à chaque fois, une pensée émue pour tous ces Hommes inconnus qui ont travaillé sur ces ouvrages qui perdurent encore.

C’est toujours sous le soleil et dans la bonne humeur que nous reprenons nos véhicules afin de nous rendre à SAINT LEON (MERLEAC ) visiter la chapelle Saint Jacques du XIVème ; elle est sur le parcours des pèlerins qui vont à « Saint jacques de Compostelle » et a été classée  aux monuments historiques en 1908 .Une voisine de la chapelle nous a ouvert la porte afin que nous puissions admirer les vitraux , les peintures des lambris du plafond et des murs qui sont ornés de peintures consacrées à des scènes du cycle de la Passion du Christ ; le travail de restauration a été commencé, il y a une trentaine d’années ….mais très loin d’être terminé ! dommage !

C’est ainsi que notre sortie amicale se termine ; nous rentrons avec de beaux souvenirs en mémoire, très heureux d’avoir encore découvert un nouveau coin de la bretagne.

A bientôt pour une autre randonnée !

*Je remercie infiniment M. Françoise et Henri pour l’organisation ainsi que Maryse et Alain pour leurs recherches de cartes et plans plus précis les uns que les autres (impossible de se perdre)

Commentaire fait par Martine Rudeault 

Diaporama Lac de Bosméléac et Rigole de l’Hilvern

Diaporama Chapelle Saint-Jacques à Saint-Léon Merléac

 

Circuits Fontaines et Lavoirs commentés de Saint-Quay-Portrieux

Un circuit à redécouvrir …..

Nous étions une douzaine de personnes dont 2 enfants à participer à cette sortie du circuit des lavoirs et fontaines, organisée de main de maître par Patrick Lapeyre ce mardi 13 juillet 2021.

Le point de départ était fixé à l’entrée du parc de la Duchesse Anne à 14h30. Nous sommes partis en direction de la Fontaine de St Quay (reconnue pour son eau miraculeuse). Après avoir emprunté le chemin de ronde, nous avons effectué un second arrêt à la fontaine de Fonteny.

Ensuite nous sommes remontés vers Kertugal pour une nouvelle halte à la fontaine de Porcuro, puis nous avons pris le passage des Druides, lieu Magique où jadis étaient organisées des manifestations de Druides.

Nous avons ensuite continué notre chemin en passant par la Chapelle de Notre Dame de la Garde, remarquable par sa forme ronde unique en Bretagne, un petit coup d’œil sur notre beau Moulin St Michel, puis un nouvel arrêt au lavoir de la Berzéoué.

Ensuite, nous sommes descendus au lavoir de Merle, situé en contre bas et qui malheureusement est quelque fois inondé de par sa situation.  

                                       Cliquez sur les photos pour les agrandir

Enfin dernière étape au fameux lavoir de la Barrique qui sert de référence où l’on peut croiser encore quelques lavandières.

A souligner que toutes les fontaines et lavoirs ont été soigneusement nettoyés par notre guide, Patrick.

Commentaire de  Joël BOURGEOIS

Journée découverte de notre beau patrimoine breton

Cliquez sur la photo pour l’agrandir

Lundi 14 juin 2021, nous faisons la connaissance d’un couple de fonctionnaires retraités tout-à-fait étonnant! C’est au Pas, hameau de PLEMET, extrême sud des Côtes d’Armor qu’ils nous accueillent pour nous faire visiter leur moulin, construit à partir de 2014, réplique identique du moulin d’origine de MERLET (1542). Notre intérêt, évidemment était à son plus haut degré.

Rêve d’enfant, village natal, volonté inébranlable, Jean-Yves a su trouver toutes les astuces pour réaliser son projet sans grande aide des pouvoirs politiques, sans grand encouragement local mais avec l’assistance de quelques passionnés. En parallèle, son épouse et lui-même animaient un musée d’outils agricoles mis en veille pour le moment.

DIAPORAMA Moulin : appuyez sur les points pour voir les photos

 

320 tonnes de pierres taillées, 80 tonnes de sables, 25 tonnes de chaux ( matériaux fournis par des carriers). 38 chênes , essentes de châtaignier, un travail titanesque mais le plus impressionnant réside dans l’extraction et le cheminement des mécanismes intérieurs trouvés grâce à une petite annonce. Ils ont gagné le lot pour avoir su fabriquer le cric capable de soulever les cuves de 1 tonne et demie et les meules!

Ces gens astucieux, également charmants,  nous ont offert leur prairie pour pique-niquer.

Diaporama: Aperçu de quelques objets du musée stockés …

Nous partons pour le hameau de Saint-Lubin dont les maisons du 17e siècle dégageraient une atmosphère sereine, si le bruit continu des carrières avoisinantes ainsi que les camions ne polluaient. A l’origine, des moines avaient bâti la chapelle en 1450, et garantissaient la guérison des rhumatismes, maux de dents et folie.

DIAPORAMA sur Saint-Lubin

Sous le soleil tapant, nous marchons dans les environs vallonnés jusqu’à la Chapelle de Querrien, où Notre Dame de Toute-Aide est apparue à Jeanne COURTEL en 1652. Sourde et muette, au siècle de l’encouragement à la vie intérieure, l’enfant est mandatée pour demander aux instances supérieures, la construction d’une chapelle qui honorera la seule visite mariale en Bretagne.

DIAPORAMA : Notre Dame de Toute-Aide

Nous reprenons le chemin pour retrouver nos voitures. Dix kilomètres sous le soleil! C’était bon, mais c’était chaud.

Rendez-vous à tous pour une prochaine épopée.

Sortie géologie à Saint-Quay-Portrieux

Nous étions une vingtaine à nous mettre dans les pas de Michel Guillaume, géologue de VIVARMOR, pour ouvrir les yeux et remarquer la particularité géologique de notre environnement quotidien. En effet, cette année, il nous a initié aux roches de Saint-Quay. Nous avons donc longé le littoral de la plage de la Grève Noire à celle de Pors-es-Leu.

La roche de type gabbro-diorite d’environ 565 millions d’années est encaissée par la formation sédimentaire de Binic, datée de 580 millions d’années. La diorite de la famille granitique est une magmatique grenue sombre mais jaunissant quand elle est altérée.

Sur la plage de la Grève noire, le sable dense et lourd contient de l’ilménite et de la magnétite . Michel, avec un aimant, retient la magnétite : tout le monde comprendra la spécificité du sable de Saint-Quay!

Plage du Chatelet, les galets de diorite et de gabbro subissent une altération accentuée par les cassures, que l’eau comble de minéraux de diverses couleurs. C’est ainsi que les rochers présentent des nervures vertes d’épidote, de chlorite, rouges d’hématite(Fe2O3). Ce sont les cassures qui déterminent le paysage.

Plage de La Comtesse, nous observons le limon du profil de l’île, qui s’est trouvée séparée du fait de la friabilité de la roche. Dans les rochers, on distingue quelques enclaves de gabbro. Le gabbro foncé est basique, riche de minéraux ferrugineux. Mais dans l’ensemble, la plage est de sable noir comme la plage de la Grève noire.

La plage de Pors-es-Leu est une zone de contact entre la diorite de Saint-Quay et la formation de Binic. Nous y trouvons des conglomérats récents mais aussi des roches de métamorphisme de contact qui, refroidies à une dizaine de kilomètres de profondeur donnent des schistes de formation plus ou moins poussée  allant de la cornéenne au paragneiss, reconnaissable à ses lamelles claires.

C’était une reprise de notre association bien agréable. Toujours plus intelligents de jour en jour, nous sommes heureux de nous revoir. Merci à nos organisateurs de résister au covid-19

Commentaire de Joelle RAULIN

Cliquez sur les flèches ou les chiffres pour découvrir toutes les photos

Sortie Parfond du Gouet ( Viaduc de la Percée)- Tournemine

 

 

 

 

 

 

                                                  Cliquez 1 et 2 fois pour agrandir les photos

Lundi 14 septembre, reprise de la marche du lundi.

Henri le président et Marie-Françoise nous ont proposé, le Parfond du Gouet (Viaduc de la Percée).
Deux parcours de 5 et 10 Kms.

Le viaduc du Parfond du Gouet ou viaduc de la Percée, mis en service en 1904, a été construit par Louis Auguste Harel de La Noé pour les chemins de fer des Côtes du Nord et a été utilisé jusqu’en 1956.
Il a été rénové en 2010 pour permettre la circulation des piétons et des cyclistes.
Situé en limite des communes de Plérin et Pordic, il permettait à la ligne du réseau départemental à l’époque, de franchir la vallée du même nom.
Temps superbe et une chaleur plus qu’estivale, 34 personnes au lieu du rendez-vous.
Dépose des voitures au lieu-dit de St Halory, puis début de la randonnée.
Traversée du Gouet par le viaduc de la Percée, ce dernier de 124 m de long, 34 m de hauteur est composé de 13 arches.
Ensuite descente le long du Gouet jusqu’à la plage de Tournemine, très grande et belle plage jouxtant la plage des Rosaires.

 

 

 

 

 

 

Puis remontée par l’autre rive (très petit cours d’eau) avec une vue imprenable du pied du viaduc, pour ensuite rejoindre nos véhicules.
Paysages époustouflants, agréables moments partagés, un superbe après-midi et de beaux souvenirs.
Un grand merci à Henri, Marie-Françoise et tous les randonneurs.

Le commentaire est de Marie-Claude Leclere

Cliquez sur les chiffres ou les flèches  pour voir toutes les photos

 

Rando Fontaines et Lavoirs

 

                                                           Cliquez sur la photo pour l’agrandir

Ce lundi 13 juillet, nous étions partis à la découverte des fontaines et lavoirs de St Ké, grâce aux soins de quelques généreux bénévoles. Nous avons pu les admirer, ils nous permettent de rendre hommage à ces « laveuses » d’un passé pas si lointain.

Nous sommes partis du parc de la Duchesse Anne où serpente le ru « la Marquaise »

Guidés par Patrick Lapeyre, nous avons emprunté le GR34 vers la pointe de L’Isnain, (superbe point de vue), la fontaine Saint-Quay et celle de « Fonteny » où Joël allait remplir ses seaux pour les besoins de sa famille.

Nous poursuivons vers Kertugal et son lavoir de « Porcuro ».

Sur notre chemin, avant de croiser la jolie Chapelle Notre Dame de la Garde, nous avons traversé le parc des druides.

Puis le Moulin Saint Michel (tout triste de ne pas pouvoir se faire visiter cette année). Ensuite nous avons continué vers le petit lavoir de la « Berzéoué », qui est aussi un abreuvoir.

Nous fermons la boucle par le lavoir de « Merle » tout en haut du Parc de la Duchesse Anne, et pour les plus courageux, direction le Portrieux pour la fontaine et le lavoir de la « Barrique ».

Merci à tous ces amoureux du patrimoine qui l’entretiennent et le mettent en valeur.

Ce fut une belle promenade ! 

Rolande.                                                         

L’Amicale du Moulin a programmé d’autres lundis cet été (20 et 27 juillet et 3 et 10 août) dans le respect des règles sanitaires prévues pour le covid-19 :

  • Marche d’environ 6kms (circuit court) ou 8 kms, commentée par Patrick LAPEYRE
  • RDV devant l’OFFICE de TOURISME pour départ à 15 heures
  • Gratuit

                                                               o-o-o-o-o-o-o-o

                                           Et aussi

Le  mardi 21 juillet après-midi, les ailes du moulin Saint Michel seront mises au vent et s’animeront pour vérifier le bon fonctionnement du mécanisme mais il restera fermé pour cause de covid-19.

                                              Cliquez sur les flèches pour faire défiler le diaporama

Voeux de l’Amicale du Moulin Saint-Michel 2020

Cliquez  sur  l’image une ou deux fois pour l’agrandir

Cette année 2019 a encore été riche en événements : Voyages, concerts, randonnées, conférences, sorties, nettoyages des lavoirs etc…

Notre moulin a bien tourné et mérite toute notre attention afin de conserver notre beau patrimoine.

Nous avons été très heureux d’accueillir  de nombreux nouveaux adhérents qui se sont tout de suite parfaitement intégrés à notre équipe.

Un grand merci à tous  nos bénévoles qui se donnent tous, de tout leur coeur à l’animation et la continuité de notre Association

                                                         o-o-o-o-o-o-o-o

Nous présentons à tous nos adhérents et futurs adhérents nos meilleurs voeux de santé, bonheur, prospérité pour l’année 2020.

Nous espérons que 2020 sera encore une année de convivialité et d’amitié avec un programme d’activités très chargé.

Consultez notre agenda 2020 sur notre site , et nous espérons que vous serez des nôtres dans nos diverses actions, divertissements et participations à la vie de notre “Amicale du Moulin Saint-Michel “

 

                                                                                          Votre Président

                                                                                          Henri HYDRIO

Sortie Marche commentée pour le Téléthon : Ile de la Comtesse,Sémaphore…..

Le mardi 26 novembre 2019

Sortie spéciale téléthon -visite du petit patrimoine côté GR 34 env.3 km, RDV place de Verdun pour un départ à 14h (venir bien chaussés)

Avec la participation des Amis de Saint-Quay

Île de la Comtesse : histoire, étude de l’aménagement futur avec les coccolithes (collectif d’architectes du paysage basé à Saint Brieuc) mandaté par la mairie pour y réfléchir avec les quinocéens.

– Plantes de senteur                                       

– Sémaphore avec Edmond Camuzard.

– Evocation du Commandant MALBERT

Autres découvertes

 

 

 

 

 

 

 

Participation : 5 € au profit du téléthon

Ouvert à tous .

Sortie géologie à l’îlot Saint-Michel les Hôpitaux

Cliquez une fois sur les photos pour les agrandir

 

 

 

 

 

 

Lundi 28 octobre 2019 : une quinzaine d’inconditionnels répondait à l’appel du colonel pour une expédition dans l’Ordovicien du port des Hôpitaux, période géologique où se sont formées au pôle sud les roches ciblées. Alain nous fait remarquer qu’on se croirait au pôle nord!

Embusqués sous nos capuchons de pluie, nous nous échauffons le temps d’une petite marche de 5,5kms, contrecarrée par une abondance d’eau qui nous empêche de passer le gué repéré lors des reconnaissances. Nous nous replions sur la plage et finissons notre entraînement dans les sables imbibés.

 

 

 

 

 

 

Un abri avait été judicieusement prévu (c’était le plan B) pour que nous nous restaurions à chaud et à sec.

 

 

 

 

Enfin, nous passons aux choses sérieuses en accueillant Michel Guillaume pour faire l’assaut de l’îlot de Saint-Michel, profitant d’un sillon de galets confectionné par les courants marins : montée de 500 mètres sur un tapis rocailleux multicolore sublimé par la pluie.

Là-haut, nous attendait un paysage marin enrobé de brume mystérieuse comme seule la lumière bretonne sait le faire. A partir des pierres de la Chapelle, un petit cours de géologie complète la démarche : repère des caps environnants, différenciation entre les grès de Fréhel et d’Erquy, reconnaissance de filons de dolérite séparant les carrières d’extraction du grès, observation de recoupements de stratification…

                                     Grès  d’Erquy                          Grès de Fréhel

Comme dit Henri, nous étions en fin de journée, un peu plus intelligents qu’au matin, malgré le lessivage pluvial.

Commentaire de Joëlle RAULIN

Cliquez sur les flèches pour voir toutes les photos

Admirable visite de la Maison Saint-Yves et balade au viaduc de Douvenant, les cabanons du Valais et la Tour de Cesson

 

Nous étions une trentaine, ce lundi 7 octobre, à visiter l’évêché de Saint-Brieuc, aménagé en 2017 à  partir de l’ancien séminaire ( 1926-1969).

 

 

 

 

 

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Jolie bâtisse initiale avec un clocher coquet, aménagement symbolique très intéressant, et ouverture généreuse sur le quartier populaire de Cesson. A l’intérieur, un certain nombre d’objets et d’oeuvres artistiques appartenant aux générations précédentes sont exposés au public telles que les tapisseries de Xavier de Langlais qui décoraient l’ancien séminaire.

 

 

 

 

 

 

Mais le clou de la visite était la chapelle Saint-Yves, classée, Art Déco inspiration bretonne où notre charmante guide férue de son sujet nous a longuement expliqué l’intention des concepteurs en détaillant le sens symbolique des objets décoratifs, de la peinture “à fresco” de Lefort, des mosaïques (chapiteaux d’Odorico), de la grille faite d’un seul tenant(chevillée)…

 

 

 

 

 

 

La tête bien pleine, Henri avait hâte de rattraper le temps dépassé en se dégourdissant les jambes durant une promenade de 6 kms, du milieu urbain jusqu’à la mer, passant parmi les fougères sous le viaduc de Douvenant, traversant les cabanons de Valais, longeant la Tour de Cesson et rejoignant notre voiture. Cette fin de parcours a été agrémentée pour quelques chanceux d’un petit topo d’histoire d’Edmond.

COOL! comme disent les jeunes.

Commentaire de Joelle RAULIN

Diaporama automatique ou avec les flèches