Sortie Château de Trébry et Moncontour

Commentaire de Dominique Choplin

Lundi 28 mai 2018, vingt-cinq amis de l’association du Moulin Saint Michel ont pris de bon matin la direction de Moncontour, en covoiturage. Le temps était très brumeux, mais cela n’a en rien altéré la bonne humeur de tous les participants.

Première halte au château de la Touche Trébry que nous avons aperçu dans la brume ; ce château fut construit à partir de 1579 et servait de résidence au Comte Christophe de la Roche, chevalier royal et parlementaire de Bretagne.

Nous sommes repartis vers le site du mont Bel Air qui domine le département avec ses 339 mètres d’altitude, sur la commune de Trébry. Ses pentes s’étendent également sur les communes de Trédaniel et de Plessala. Au sommet se trouve la chapelle de Notre-Dame du Mont-Carmel (ou Notre-Dame de Bel-Air) que nous avons pu visiter. Cette chapelle a été érigée entre 1855 et 1862.

Nous sommes ensuite partis pour une marche de cinq kilomètres. Au début de ce parcours, la brume ne nous a pas permis de profiter de l’un des points de vue les plus étonnants des Côtes d’Armor. Nous avons emprunté l’ancien tracé de la ligne de chemin de fer. Le chemin partant vers Collinée est défini comme une voie gallo-romaine, mais il est probable qu’elle soit plus ancienne. La brume a enfin disparu et nous avons terminé notre promenade sous le soleil.

Puis ce fut un agréable pique-nique, au soleil, près de la chapelle.

Après le déjeuner, les plus courageux sont repartis pour une nouvelle boucle de cinq kilomètres. Les autres se sont arrêtés à la croix de Bélizal, autrefois appelée croix de Bel-Orient, juchée sur le bord du chemin et pouvant être vue du château des Granges à Hénon.

Au retour des marcheurs, nous avons tous repris la route en direction de Moncontour.

Arrêt à la chapelle Notre-Dame du Haut, sur la commune de Trédaniel. Cette chapelle date du 14ème siècle, puis a été remaniée au 15ème siècle. On y voit des statues en bois de sept saints guérisseurs.

Nous avons poursuivi et terminé notre sortie par une visite libre de Moncontour.

Cette journée s’est déroulée très agréablement, dans une atmosphère conviviale et joyeuse.

Un très grand merci à Marie-Françoise et Henri qui ont préparé et organisé cette belle escapade sur le toit des Côtes d’Armor.

Cliquez sur les flèches ou les points

Concert de musique de Chambre à La Chapelle St Marc de Treveneuc

points ou flèches pour défilement des photos

Un rendez-vous incontournable dorénavant durant le week-end de la Pentecôte, le concert de Musique de Chambre organisé par l’Amicale des moulin, fontaines et lavoirs de Saint-Quay-Portrieux.

Un beau soleil puis un peu de brume en fin d’après-midi ce dimanche 20 mai 2018 et la Chapelle Saint Marc accueille une centaine de « mélomanes » venus assister à un voyage dans le temps en Autriche et en Italie. Ce sera un parcours de trois siècles.

Lucienne GANEZ-LOPEZ au violon, Jean-Pierre MARTIN au violon, Claudine PHILIPPE-MAL au piano nous ont comblés.

En première partie, voyage au 17iième et 18iième siècle avec l’interprétation (violon et piano) de deux sonates de BIBER musicien autrichien; puis c’est Venise avec VIVALDI (Sonate en ré mineur) et ALBINONI (Sonate 11).

En deuxième partie, nous sommes entre le 18ième et le 19ième siècle, nos deux violonistes nous proposent HAYDN compositeur autrichien (Opus 99 duo3) puis cap sur l’Italie avec BOCCHERINI et son Opus 5 duo 3, nous écoutons ensuite l’Opus 98 3ième Sonate de LACHNER compositeur allemand ayant surtout vécu en Autriche.

Très applaudis, nos deux interprètes pour clore cette fin d’après-midi, nous proposent de poursuivre le voyage. Nous sommes cette fois en Italie  au 19ième siècle avec ROSSINI et son Opéra : le Barbier de Séville.

On rappelle que nos deux violonistes de l’Orchestre de musique de chambre des pays de la Loire invités par Claudine Philippé se produisent gracieusement et s’associent à notre action de dons, à l’entracte un chapeau passe dans les rangs de la Chapelle, les sommes recueillies  seront versées au Secours Catholique. La somme récoltée est chaque année à la hauteur de la qualité de la prestation.

Rendez-vous est pris pour la Pentecôte 2019…………

Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous pour écouter “Le Barbier De Séville”

https://drive.google.com/open?id=1WsUTzlKgTLwHqQRUM8USUg1nQKeh-rkm

 

La Pêche Cotière au Portrieux

Commentaires de Noëlle GALLOT, Ecrivain et auteur de

         ” A l’Aube du calvaire de la rue Louais 

Au 15ème siècle, la marine connait en Europe un véritable essor qui n’épargne pas la Bretagne, connue depuis le Moyen âge pour la qualité de ses marins, de ses navires et la sécurité de ses estuaires.

A Saint Quay Portrieux, comme partout sur la côte, on a recherché un lieu abrité où les navires puissent mouiller en toute sécurité ……

lire la suite ci-dessous :

http://amicaledumoulin.com/divers/resume-peche-cotiere/