Sortie à Concarneau par Dominique Choplin

IMG_1968IMG_1960IMG_1961IMG_1951Vendredi 4 septembre à 7h30 du matin, 44 bretons ont mis le cap sur Concarneau ( finistère sud).
Voyage agréable et paisible en car sous un ciel un peu gris mais sans pluie.
Arrivée à Concarneau vers 10h. Découverte d’une ville très joliment fleurie, nous observons une belle harmonie de couleurs. Notre première visite a été celle des remparts de la ville close. Celle-ci est un îlot rocheux, autour duquel fut construite la ville de Concarneau.
La ville Close était entre le 12 ème et 14 ème siècle; la quatrième place forte de Bretagne. Elle fut l’enjeu de nombreux combats entre les Français et les Anglais. C’est en 1373 que après trentre  années d’occupation anglaise, le connétable Du Guesclin reprit la ville pour le compte du roi de France. Vers 1680 Vauban ordonne des travaux pour en améliorer le système de défense.
Conarneau a été un grand port de pêche de la sardine, que l’on pressait et conservait dans des fûts de sel, l’huile était ensuite utilisée en tannerie.
Aux chaloupes pêchant la sardine, au 19 ème siècle vinrent s’ajouter des thoniers

A partir de 1850, les premières conserveries remplacèrent progressivement les presses à sardines, elles étaient spécialisées dans la sardine et le thon. Elles permettront une élévation du niveau de vie de la population des campagnes alentours.
Il y eut 62 conserveries à Concarneau.

A la fin du 19ème siècle et au début du 20ème, Concarneau connut de nombreux conflits sociaux dus à la raréfaction de la sardine. Création en 1905 par le maire de la ville de la Fête des filets bleus pour soulager la misère de la population touchée par la crise de la sardine. Cette fête a lieu encore aujourd’hui et attire tous les ans au mois d’août, de nombreux festivaliers.
La station biologique de Concarneau, fondée en 1858 par Victot Coste, est la plus ancienne station marine du monde.

Après la première guerre mondiale se développe la pêche au chalut. Concarneau a été 1962 le troisième grand port chalutier de france. Aujourd’hui Concarneau est surtout un port de pêche chalutiers, industriels et artisans, chalutiers de pêche côtière, bolincheurs et thoniers pêchant le thon tropical dans l’Océan Atlantique ou Océan Indien, Concarneau est le premier port thonier européen pour le thon tropical.

La construction navale, la réparation navale et aussi le tourisme représentent aujourd’ui des activités importantes (port de plaisance, point de départ pour l’archipel des iles Glénan).
Notre deuxième visite fût pour la plus ancienne conserverie artisanale te familiale, la conserverie Courtin

Après quelques explications concernant les modes opératoires de la conserverie, nous avons pu goûter d’excellents taosts (thon, sardine.. ) et déguster une très bonne soupe de poissons.
Après un très bon repas à l’hotel de l’Océan, nous avons embarqué à bord d’une vedette pour découvrir par la mer en contournant la ville close les remparts de celle-ci les infrastructures des constructions navales et quelques grands navires, chalutiers, bolincheurs et cette magnifique baie.

Ce petit voyage dans le Finistère sous un ciel clément, a été très agréable et a donné à tous l’envie de revenir à Concarneau. l’ambiance a té très conviviale  et l’humeur du groupe très joyeuse.
Un grand merci à nos GO ( gentils organisateurs).

Cap sur Concarneau

le vendredi 4 septembre, nous mettrons le cap sur Concarneau, rendez vous devant l’arrêt de bus face au casino à 7h10 pour un départ en car. Après la visite de la ville close et d’une conserverie, nous déjeunerons face à la mer puis nous embarquerons  dans une agréable  vedette pour le tour de la ville et des remparts par la mer.

Après cette journée bien remplie, retour à Saint Quay

Prix par personne 62 euros, réservation auprès du président au 02 96 70 50 04 ou 06 63 77 06 03.