Entretien du Moulin

Nettoyage de meules et hivernage du moulin le 5 octobre 2012

Après avoir tourné tout l’été, notamment lors des fêtes du 17 juin et du 29 septembre et tous les jeudis après-midi lors des visites commentées, notre moulin a pris ses quartiers d’hiver le 5 octobre dernier.
L’équipe des ailes animée par Guy, renforcée par Louisette et Lucienne, et encouragée par Henri, a œuvré pendant 3 heures pour le nettoyer et le préparer à affronter les vents et les frimas.
Le vent soufflait à près de 80 km/h et les ailes, toutes voiles enroulées, tournaient même avec le frein serré, au point qu’il a fallu serrer les écrous de sécurité pour immobiliser l’arbre.
Le démontage s’est opéré ainsi :
Dans le moulin :
– démontage de la trémie et de l’archure (coffre en bois abritant les meules),
– hissage au palan de la lanterne et du gros fer, pour dégager la meule tournante,
– levage de la meule tournante grâce à la levée (potence équipée de deux bras en acier)
– nettoyage à la brosse, au balai et l’aspirateur de la farine accumulée entre les meules,
– remontage de l’ensemble.
Sur les ailes :
– démontage des enrouleurs et des voiles,
– remplacement du ridoir de hauban qui avait cédé le jour de la fête Saint-Michel,
– orientation du toit vers le sud-ouest et mise en quartier des ailes.
Une fois le travail terminé, l’équipe s’est joyeusement rassemblée autour de délicieux gâteaux préparés par Louisette et de cidre apporté par Guy.
Bon hiver, cher Moulin, nous remettrons tes voiles au printemps prochain.
© Denis Le Moko

© Lucienne Bodin

Réparations 2009

Le moulin retrouve de beaux planchers, une échelle de meunier et un escalier, son mécanisme, l’archure et une bluterie. Tout est prêt pour faire de la mouture.

Réparations 2003

Après la tempête du 26 Décembre 1999, le moulin allait se trouver peu à peu en état de ruine.
Notre Amicale s’est constituée en Octobre 2000 pour demander à la municipalité de réhabiliter en deux tranches de travaux ce moulin.
En Juin 2003, toute la partie mobile fut réalisée: coiffe avec une couverture en essentes de châtaignier, ailes, arbre moteur, rouet et gouvernail.
Pour que notre moulin devienne opérationnel, il a fallu attendre Juin 2009, avec la construction de tout le mécanisme et la mise en place des meules.
Tous ces travaux furent réalisés par l’amoulangeur Gilles Morio. Depuis le moulin fonctionne normalement en produisant de la mouture pour le plaisir de tous.
Il était en arrêt depuis l’année 1900.

Henri HYDRIO
Texte et collection de photos A.M.F.L. et Henri HYDRIO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *