En passant par la baie de Launay “mal nommé” (entre Paimpol et L’Arcouest) ce 4 mai 2019.

Commentaire réalisé par Martine RUDEAULT

Cliquez sur les photos pour les agrandir 

Ce matin, au départ de St Ké, notre ciel breton s’était teinté de toutes les nuances de gris et la pluie nous accueillait à la baie, mais à cœur vaillant, rien d’impossible, aussi nous partîmes vers 10 H, sous la houlette d’Henri et Marie-Françoise, pour notre balade le long de la mer.

Le GR nous conduit à la pointe de la Trinité (d’où nous apercevons l’Arcouest et « la maison de la Pointe » (Liliane Bettencourt), au village de Pors Even et enfin à la superbe chapelle de PERROS HAMON où nous attend Mme Lepage, 91 ans, qui nous apprendra que cette visite commentée avec ferveur, sera sa dernière.

Celle-ci fut construite en 1198 par le comte Alain d’Avaugour et elle fut occupée par les moines prémontrés jusqu’à la Révolution. Cette chapelle fut agrandie et remaniée vers 1770 à partir des pierres de la 3ème chapelle de la Trinité pour acquérir l’aspect qu’elle présente aujourd’hui, avec sa voûte et son porche latéral qui abrite les derniers “mémoires” authentiques, (plaques érigées par les familles en mémoire de leurs morts disparus en mer)

Sur la très belle statue de la vierge sont sculptées des nattes (statue du 16 ème siècle)

Etant classée par les Beaux-Arts, l’autel de style florentin, est doré à l’or fin

Le retable du maître-autel date de la fin du 17ème siècle. Le vitrail qui commémore le sauvetage des 36 marins du « Ville du Havre » est de la première moitié du siècle dernier.

De 1852 à 1935, la pêche à la morue a fait payer un très lourd tribut à la population locale (2000 marins et 120 goélettes) mais parallèlement a entrainé un essor commercial très important. Elle fut appelée « la chapelle des naufragés » par Pierre Loti en 1884 et « la croix éloignée » devient « la croix des veuves »

Mme Lepage nous apprend, également, que Liliane Bettencourt a apporté sa contribution financière au village et aux travaux de la chapelle (1985) et que Pierre Loti fut l’instigateur des pensions données aux veuves de marins.

Lorsque nous repartons, pique-niquer à la réserve Lapicque, le soleil tente de percer les nuages ! c’est bon signe…

Nous nous installons, à l’abri, dans la maison » Notéric « construite en 1904 par le papa de Paule (Augustin Lapicque, chacun avait apporté qui son sandwich, qui sa salade ; certaines nous ont même apporté des desserts !

Il faut savoir que Paule (1909-2001) était sensibilisée à la suite de son père à la protection des milieux naturels et persuadée du bien fondé d’un retour d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement.

Cet ensemble bâti et les 11 hectares de milieux naturels constituent la propriété, que Paule Lapicque lèguera en 2001 à l’association « Bretagne Vivante » et qui a pris le nom de « réserve Paule Lapicque ». Les dispositions de cette donation, acceptée en 2004, encadrent le projet de valorisation du site, à savoir : protection, étude des milieux constituant la réserve et éducation à l’environnement. Les bâtiments permettent l’accueil des publics. La section ‘Trégor-Goëlo’ ‘Bretagne Vivante’ gère le projet avec une équipe bénévole de scientifiques (naturalistes, biologistes, géographes) et d’animateurs-nature.

Le soleil est revenu ! En attendant Guy Chazelle pour son récital de piano, nous admirons ce paysage d’une rare beauté avec ses points de vue sur la baie, l’Ile St Riom et ses îlots. Et nous visitons le jardin potager :  plantes aromatiques, belles salades, pieds d’artichauts, pommes de terre, échalotes, consoude ; il y a même une mini mare avec des petits tritons.

Cliquez sur ce lien ci-dessous pour écouter un extrait du concert :

https://drive.google.com/file/d/1zExPzTg7nqq_9RRi44Md4gZF-MB7RwWA/view?usp=sharing

Le récital de piano fut un régal pour nos oreilles : il a interprété Mozart, Fauré, Debussy et Schubert avec un talent remarquable ; il a su nous emporter tantôt vers la mélancolie, la joie et le rêve. Merci à lui pour ces moments intenses qui ont été suivis par un petit goûter fort sympathique.

Nous sommes partis de nouveau avec Henri, pour une marche vers Sorbonne-Plage, endroit ainsi appelé, car plusieurs de ces personnalités étaient professeurs à la Sorbonne.

Sur la façade de cette pointe donnant sur l’anse, se trouvent un certain nombre de maisons appartenant (ou ayant appartenu) à des scientifiques ou intellectuels français qui s’y installèrent à partir du début du XXe siècle, tels que Louis Lapicque (pionner de la neurologie), Charles Seignobos, Jean Perrin, Marie Curie, Irène Joliot-Curie, Jean Zay, Victor Auger, Pierre Auger ou Georges Pagès.

Henri connait l’histoire de chacune de ces maisons

Nous nous quitterons sous un grand soleil devant cette magnifique baie et sa mer bleu turquoise.

 

 

Cliquez sur les flèches  pour voir toutes les photos.

A bientôt Henri et Marie-Françoise et merci pour tout.

Concert-Ballade dans la Baie de Launay

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Sortie sur réservation à la Baie de Launay à Ploubazlanec le samedi 4 mai – départ à 8h30 – place de Verdun à Saint-Ké

Réservation à effectuer auprès de Henri Hydrio au tel : 02 96 70 50 04 au plus tard le 30 avril

L’anse de Launay s’étend de la Pointe de la Trinité (au sud) à la Pointe de l’Arcouest (au nord). Cette zone,  la plus urbanisée, est qualifiée de “Sorbonne Plage”

  • Marche vers Pors Even, visite commentée par la responsable de la très belle chapelle de Perros Hamon, construite au 12ème siècle et qui fut appelée dès 1884 la « Chapelle des naufragés » Ce ne seront pas moins de 2000 marins et 120 goélettes perdues, dont 70 perdues corps et biens, entre 1852 et 1935. Cette chapelle aura une importance toute particulière pendant la période des « Terre-Neuvas », Perros-Hamon étant un village éminemment « islandais ».

Pique-nique à la réserve P.Lapicque.

Concert de musique classique avec un pianiste de Nantes. (Mozart,Schubert).

Puis marche pour les plus courageux sur les traces des prix Nobel.

Randonnée-Beautés de la nature

Nous n’étions pas bien nombreux, mais le cœur y était. Malgré la température un peu fraîche nous sommes quand même partis « coté mer » car le soleil brillait, et la mer était plus belle que jamais avec de bien grosses vagues, projetant de l’écume jusque sur le chemin des douaniers.

 

Sortie classique : TREVENEUC jusqu’ au PALUS, retour par le KERPONT, puis KERTUGAL … le tout en 3 heures

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rendez vous lundi prochain à 14H pour un nouveau circuit
Place de Verdun à Saint-Quay-Portrieux

Randonnée-Découverte du “LUNDI”

 

 

Clin d’oeil sur les randonnées-découvertes du “Lundi”, sous la houlette de Marie-Françoise.

Depuis la reprise de Septembre nous avons déjà bien battu la campagne et les bords de mer.

A chaque sortie, ces nouvelles découvertes se sont déroulées dans la bonne humeur et la convivialité.

Ces randonnées nous permettent de délaisser les grandes routes au profit des sentiers.

La marche nous apporte l’activité sportive la plus naturelle et la plus simple à pratiquer.

Venez nombreux vous joindre à nous pour les prochaines sorties.

Rendez-vous tous les lundis à 14 Heures Place de Verdun à Saint-Quay.

Photographe : Odile DELAUNE

Sortie Cap Fréhel, Fort La Latte et Géologie sur la côte

L’Amicale du Moulin organise le Lundi 8 Octobre 2018 une sortie :

  • Visite commentée de Fort La Latte : prix : 5
  • Géologie
  • Petite randonnée sur le GR34.
  • Visite exposition au Cap Fréhel.

Rendez-vous : Place de Verdun à Saint-Quay-Portrieux : Départ à 8h30. Retour entre 18 et 19h

– prévoir son pique-nique.                                                                                         

– Covoiturage possible.

Marche historique sur les traces du ” Petit Train “

Commentaire de Dominique CHOPLIN

Lundi 17 septembre 2018, pour la « rentrée » du club de marche, une trentaine de randonneurs s’élançaient joyeusement, sous un très grand soleil, sur les traces de l’ancienne ligne de chemin de fer du « Petit Train des Côtes du Nord » qui reliait Saint-Brieuc à Plouha et qui , de 1905 à 1956, a permis aux  « baigneurs » de rejoindre leur lieu de villégiature.

 

Nous sommes partis à 14h de la Place de Verdun et avons longé la plage du Casino jusqu’au Gerbot d’Avoine où , nous a raconté Henri, un lunch succulent avait été servi le jour de l’inauguration de la ligne, le 15 octobre 1905, aux 400 invités privilégiés du voyage inaugural.

Nous sommes ensuite remontés en direction de la rue de la Gare pour nous arrêter un court instant sous le grand pin maritime qui jadis étendait ses branches sur le bâtiment de la gare de Saint-Quay  aujourd’hui disparu. Nous avons poursuivi notre chemin en suivant d’aussi près que possible  l’ancienne voie du « Petit Train » : nous avons emprunté la rue du Martouret après avoir franchi le pont du Tertre aux Pendus , puis rejoint la D786 . Toujours en essayant de suivre l’ancien tracé de la ligne de chemin de fer, nous avons gagné l’ancienne gare du Portrieux dont le bâtiment existe encore aujourd’hui (près des actuels services techniques ).

Cliquez sur les poignées ou les points pour voir toutes les photos

  • petit-train-St-Quay-Etables

Surtout cliquez sur le lien suivant pour lire la suite du compte-rendu de Dominique CHOPLIN  ainsi qu’ un  souvenir du petit train de notre ancien dévoué trésorier Bernard CADORET.

https://drive.google.com/file/d/1wn6COhXKuBSsk6UpHlu94s8YrFmXLOBC/view?usp=sharing

 

Promenade à Plougrescant par Jean Le Du et quelques très jolies photos de nos amis Thiry et Hélène Guegan

DSC02210a groupeUn peu de pluie dans la voiture en cours de route, mais ensuite une belle journée ensoleillée, coups de soleil à l’appui…
Nous avons commencé par une visite de la chapelle de Saint Gonéry remarquablement commentée par Marc Ponsonnet, érudit, ardent défenseur du monument et président des Amis de la Chapelle.IMG_0367

DSC02230WP_20160627_015DSC02201Nous sommes ensuite descendus à l’Enfer- antonyme de ce lieu DSC02240merveilleux- puis nous avons suivi le sentier en sous bois pour atteindre Beg Vilin et son cimetière de bateaux.0efc0eda94b7915a97ea1695d69c0f33 Face à l’île Loaven, demeure de Sainte Éliboubane, la mère de Sainr Gonéry, à qui son fils rend visite en bateau une fois par an. Nous y avons trouvéIMG_0396 des tables pour déjeuner, puis nous avons longé la côte : Porz Hir, Porz Bugale, Pointe du Chateau, Castel Meur- Gouffre, Pouil Stripo et enfin Porz Scaff où M. Perrot nous a expliqué tout sur les huitres qu’il commercialise…et dont les participants ont emporté quelques douzaines.DSC02242WP_20160627_024
Nous aurions pu continuer à pied, mais plusieurs amis manquant d’entraînement ont souhaité en rester là. Encourageons-les à suivre nore groupe de marche du lundi après-midi qui nous permet d’avaler les kilomètres en douceur…… Rendez-vous en septembre!.WP_20160627_034

Marche et musique en baie de Launay

DSC09928DSC00031DSC00032

 

DSC09926Une nouvelle fois , nous nous sommes retrouvés une vingtaine de marcheurs pour notre randonnée en baie de Launay. Nous voilà parti d’un bon pas en longeant la côte par le chemin des douaniers créé en 1791 pour lutter contre la contrebande, nous longeons les plages de galets et de sable fin, puis une partie du groupe se sépare certains suivent  Henri et empreintent  un petit chemin pas encore répertorié,  et d’autres vers la croix des veuves avec pour guide Marie Françoise.

Nous reformons notre groupe à Perros Hamon où nous devons visiter la chapelle. Maintenant je passe la plume à Marie Hélène LE NY qui  va vous conter la suite de nos pérégrinations.

DSC09940DSC09938Le rendez vous avec les marcheurs était fixé à 11h à la chapelle de Perros- Hamon. Une charmante dame nous attendait et nous a fait découvrir cet édifice, un bâtiment remanié, agrandi, embelli au 18 ème siècle.

Le fronton de cette chapelle s’orne de belles statues. Des mémoires personnalisées sont placées sous le porche, c’est pour cette raison que Pierre Loti donnera à ce sanctuaire le nom de” chapelle des naufragés”. A l’intérieur,  le maître autel a été magnifiquement restauré en 1992 et sur l’autel latéral gauche, on remarque la belle statue de Notre- Dame de Perros-Hamon entourée d’exvoto preuve de la confiance des marins et des familles envers elle.DSC09941DSC09964
Vers 12 h les uns en voiture, les autres à pied, rejoignent le site Paule Lapicque. On rappelle que ce site fut un lieu de villégiature de savants, d’intellectuels dont quatre prix Nobel. Sous un beau soleil,  dans une excellente ambiance, avec une vue magnifique sur la baie de Launay nous pique-niquons.

A 14h, nous sommes prêts à écouter Nick et Nélice tous deux à la guitare. Moments toujours très agréables, une musique douce , de très belles voix….. puis Bruce Philips s’installe au paino…. quel enchantement, Bruce nous a particulièrement gâtés en interprétant du Aznavour, du Claude François… .DSC09969DSC09984DSC09970

Le verre de l’amitié, une dégustation de gâteaux préparés par les membres de notre dynamique association et nous quittons ravis la baie de Launay à marée basse cette fois.
Une très belle journée que nous devons à notre président, Merci Henri.

Le moment était donc venu de nous séparer, cela était difficile aussi Henri propose de faire le tour en partant de la réserve pour admirer une fois encore le paysage et aller à la rencontre des lieux où  ont vécu tous ces savants et  se sont réunis voilà déjà quelques années.
Les yeux, les oreilles, l’esprit rempli de toutes ces merveilles, nous reprenonons la route en pensant à la prochaine fois.

 

Randonnée campagnarde par Bernard CADORET

DSC09178DSC09202Nous nous sommes retrouvés une trentaine d’amicalistes à Plessala  le lundi 29 juin 2015, pour une randonnée d’environ 2 heures, sous le soleil dans la campagne du Méné. Au cours de celle-ci nous avons pu admirer les ruines, perdues au milieu des arbres  d’un ancien moulin à eau ainsi que des fours à pain et de nombreuses maisons anciennes en pierre de pays. Le paysage était si intéressant que nous avons fini par nous scinder en 2 groupes, heureusement, grâce à Jean Marc, nous avons  pu nous retrouver dans un endroit sympathique pour le pique-nique, puis nous avons été accueillis par un couple d’amis dans leur moulin à eau, nous nous sommes promenés sous les arbres le long du Lévy et du bief d’alimentation du moulin. En fin d’après midi nous nous sommes séparés après une bonne collation préparée par nos amis.  DSC09206DSC09218DSC09233DSC09217