Bréhec : les photos d’Hélène

Dîner au Casino

casinoL’amicale propose à ses adhérents et sympathisants de se retrouver à l’occasion d’un dîner, au Casino de Saint-Quay-Portrieux, le jeudi 17 octobre à 19h30.
Le menu est à 20€, tout compris : apéritif, entrée, plat, dessert, boissons et café.
Et comme dans le village gaulois tout finit en chansons, notre barde* clôturera la soirée avec sa harpe.
Inscription préalable auprès de la présidence.
(*) Nick Malicka (et sa guitare)

Le Moulin a fêté la Saint-Michel

[texte : Denis ; photos : Hélène]
Comme tous les ans, le dernier samedi de septembre, l’amicale du Moulin a célébré la Saint-Michel. Ce samedi 28 septembre, nous étions réunis auprès de notre moulin dont les ailes avaient été mises au vent par la valeureuse équipe de Guy Morvan.
Un vin d’honneur, auquel étaient conviées les personnes arrivées dans la commune au cours de l’année, a été offert par la ville de Saint-Quay-Portrieux, représentée par son maire, Dominique Blanc, qui a rappelé la vitalité de notre amicale. Comme en témoignait la présence de plusieurs personnalités impliquées ou désireuses de s’impliquer dans la vie locale.
Deux porcelets grillés sur place au feu de bois furent servis à plus de cent convives. La bonne chère et le vin aidant, les langues étaient bien déliées à la fin du repas, et l’atmosphère gaie et détendue.
Comme il est de tradition également, Nick Malicka a conclu le banquet en chansons.
En tant que Moko, je n’ai pu m’empêcher de penser au dîner qui clôture chaque album d’Astérix.
Que tous ceux qui ont donné de leur temps pour que cette fête soit une réussite soient ici remerciés.
Pour finir, je citerai cette phrase lue sur le blog de Michel Jounent :
« C’est sympa de voir autour de la célébration de l’ange Michel, celui qui a terrassé le démon, une centaine de Quinocéens passer un bon moment, de les voir échanger des propos pacifiques sur un fond musical d’excellente qualité. »

Débriefing du concert du 27 septembre 2013

[texte : Denis ; photos : Hélène]
Vendredi 27 septembre 2013, au centre des congrès à Saint-Quay-Portrieux, un concert était organisé par l’amicale des moulin, fontaines et lavoirs.
Avec Nick Malicka à la guitare et au chant, Georges Breuil au violon, Céline accompagnée de sa guitare et Bruce Phillips accompagné au piano.
Les participants, hélas peu nombreux, ont été enchantés par la qualité des interprétations.
Les artistes sont partants pour renouveler l’expérience, mais il sera nécessaire de diffuser une large information sur le prochain spectacle afin de remplir la salle.
Nous faisons appel à toutes les bonnes volontés, aux Quinocéens, aux associations, aux comités de quartiers, à l’office de tourisme pour participer à ces concerts et nous aider à les faire connaître.

Plougrescant / Lucien (16/09/2013)

Plougrescant / Hélène (16/09/2013)

le dernier jeudi

2013-08-29 14.37.5680 personnes sont venues visiter le moulin le jeudi 29 août, dernière après-midi porte ouverte de l’été. Les meuniers (Bernard et Denis) en équipe réduite se sont réjouis que le vent ait soufflé tout l’après-midi face aux ailes, car à deux personnes il aurait été difficile de les tourner.

Martine a assuré les visites guidées pendant que Dominique tenait la boutique.

2013-08-29 17.15.08

80 personnes sont venues visiter le moulin le jeudi 29 août, dernière après-midi porte ouverte de l’été. Les meuniers (Bernard et Denis) en équipe réduite se sont réjouis que le vent ait soufflé tout l’après-midi face aux ailes, car à deux personnes il aurait été difficile de les tourner.

Martine a assuré les visites guidées pendant que Dominique tenait la boutique.

Et à la fin de l’après-midi, tout le monde avait le sourire.

drone et oies bernaches

article_907ddb98ebde0d5394d87f34c6526942e8f57d05Le 20 juillet 2013, un drone avait survolé le moulin Saint-Michel, pour effectuer des prises de vues aériennes, cf. article.
Nos amis Canadiens utilisent aussi des drones, pour chasser les oies Bernache qui polluent par leurs fientes les plages de la rivière des Outaouais (Ottawa river), frontière entre l’Ontario et le Québec, à la capitale, Ottawa.
L’hexacopter, un drone de 66 cm d’envergure télécommandé et propulsé par six rotors, prend les airs chaque matin à l’aube pour chasser des oies Bernache du Canada qui prennent leurs aises sur les bords de la rivière. « Ça a été vraiment efficace », a confié à l’AFP le conseiller municipal Bob Monette.
Et pourquoi pas des drones pour éloigner les goélands à Saint-Quay ?