Fête du Moulin Saint Michel 2018

Résumé effectué par Charlotte.

 

Dès potron-minet … enfin presque … une équipe de courageux bénévoles s’activait – telles des abeilles autour de leur ruche – sur le site du Moulin Saint-Michel. Il fallait monter les tentes, mettre les tables et les bancs en place pour recevoir les amoureux du Moulin et curieux venus nombreux.
Les cargaisons de fleurs et plantes de toutes sortes, délicatement mises en valeur ont trouvé preneur et une tombola a fait quelques heureux gagnants.
Grâce à celles et à ceux qui se sont dévoués et avaient fort à faire au moment du coup de feu … le repas fait de délicieuses galettes saucisses et crêpes a remporté un franc succès.
La visite et les informations concernant le moulin étaient très intéressantes. Les visiteurs ont été très nombreux. Les ailes fraîchement changées ont bien tourné. Nous avons appris que les moulins à vent prenaient souvent le relais des moulins à eau, lorsque celle-ci venait à manquer.
C’est, accompagnés des notes de ces si belles musiques bretonnes et Irlandaises anciennes, interprétées par Stéphane Le Luyer à l’accordéon et Georges Breuil au violon, que nous avons quitté la « Fête du Moulin Saint-Michel »,les bras chargés de plantes et ravis de cette belle journée festive dont nous garderons un très bon souvenir.

Merci sincèrement au Président et à son épouse dont la gentillesse n’est plus à décrire et aux membres de l’Amicale tout aussi agréables de nous avoir permis de participer à cette excellente journée.

Cliquez sur les flèches ou les points ci-dessous :

 

Sortie Château de Trébry et Moncontour

Commentaire de Dominique Choplin

Lundi 28 mai 2018, vingt-cinq amis de l’association du Moulin Saint Michel ont pris de bon matin la direction de Moncontour, en covoiturage. Le temps était très brumeux, mais cela n’a en rien altéré la bonne humeur de tous les participants.

Première halte au château de la Touche Trébry que nous avons aperçu dans la brume ; ce château fut construit à partir de 1579 et servait de résidence au Comte Christophe de la Roche, chevalier royal et parlementaire de Bretagne.

Nous sommes repartis vers le site du mont Bel Air qui domine le département avec ses 339 mètres d’altitude, sur la commune de Trébry. Ses pentes s’étendent également sur les communes de Trédaniel et de Plessala. Au sommet se trouve la chapelle de Notre-Dame du Mont-Carmel (ou Notre-Dame de Bel-Air) que nous avons pu visiter. Cette chapelle a été érigée entre 1855 et 1862.

Nous sommes ensuite partis pour une marche de cinq kilomètres. Au début de ce parcours, la brume ne nous a pas permis de profiter de l’un des points de vue les plus étonnants des Côtes d’Armor. Nous avons emprunté l’ancien tracé de la ligne de chemin de fer. Le chemin partant vers Collinée est défini comme une voie gallo-romaine, mais il est probable qu’elle soit plus ancienne. La brume a enfin disparu et nous avons terminé notre promenade sous le soleil.

Puis ce fut un agréable pique-nique, au soleil, près de la chapelle.

Après le déjeuner, les plus courageux sont repartis pour une nouvelle boucle de cinq kilomètres. Les autres se sont arrêtés à la croix de Bélizal, autrefois appelée croix de Bel-Orient, juchée sur le bord du chemin et pouvant être vue du château des Granges à Hénon.

Au retour des marcheurs, nous avons tous repris la route en direction de Moncontour.

Arrêt à la chapelle Notre-Dame du Haut, sur la commune de Trédaniel. Cette chapelle date du 14ème siècle, puis a été remaniée au 15ème siècle. On y voit des statues en bois de sept saints guérisseurs.

Nous avons poursuivi et terminé notre sortie par une visite libre de Moncontour.

Cette journée s’est déroulée très agréablement, dans une atmosphère conviviale et joyeuse.

Un très grand merci à Marie-Françoise et Henri qui ont préparé et organisé cette belle escapade sur le toit des Côtes d’Armor.

Cliquez sur les flèches ou les points