Marche du lundi 24 Mars 2014

[marche organisée par Guy Morvan, avec une trentaine de marcheurs venus de Grâces]
Départ 14h 15 du tertre du moulin Saint-Michel à Saint-Quay-Portrieux. Traverser la route de Paimpol, prendre à gauche rue du commandant Charcot, passer devant l’école hôtelière, prendre le chemin à droite après le lycée, contourner le parc des Druides, prendre le chemin de Porcuro jusqu’au boulevard du littoral, longer la route sur 500 m avant de prendre à droite vers la pointe du Romeur.
Suivre le GR 34 jusqu’au sémaphore.
Rejoindre le parc de la Duchesse Anne par le Casino et la place de Verdun, traverser la route de Paimpol pour se retrouver au moulin vers 16 heures. Visite du moulin, démonstration de mouture avant de prendre le verre de l’amitié.

Marche du lundi 10 mars 2014

2014-03-10 16.19R
Après une longue marche, GR 34 jusqu’à Saint-Marc, puis remontée vers Tréveneuc, le Grand Pré, une halte devant le lavoir de la Garenne où quelques branches sont tombées lors de la tempête.

Oxygénation

2013-04-08 14.27.21RLundi, avec un crachin, 7 d’entre nous ont pris le chemin côtier vers St Marc. Une balade d’oxygénation, dommage que Jean et Françoise n’étaient pas avec nous, on les aurait laissés à leur porte. Notre retour par la rue Charcot n’est pas courante. Suite à un petit sondage, nous nous retrouverons le 6 Janvier, rdv est donc pris pour commencer l’année en forme… Bonnes fêtes à chacun d’entre vous. Marie Françoise
ndlr : La photo datant illustrant l’article date du mois d’Avril

Moko trovit Papilum

2013-12-11 12.29.23RMoko trouvit ubi erat navem salvates giletem perdidus.
Le gilet de sauvetage provenait du caseyeur Papilu, un navire de pêche construit en 1985. Le bateau a coulé à 2,8 milles de Saint-Quay. Les deux hommes d’équipage ont été récupérés sains et saufs, par la vedette SNSM de Saint-Quay-Portrieux, sur leur radeau de survie.
“Lorsque nous sommes arrivés sur zone, nous avons vu le bateau en train de sombrer et personne autour. Juste la balise de détresse”, témoigne Cyril Mordelet, le patron de la vedette SNSM. “Heureusement, nous avons rapidement vu le radeau de survie et les deux hommes à bord. Nous les avons récupérés choqués, mais sains et saufs”. Ramenés à quai au port de Saint-Quay-Portrieux, les naufragés ont ensuite été pris en charge par les pompiers. Quand à Papilu, après plusieurs atermoiements entre la préfecture maritime et la SNSM, le bateau a été renfloué et ramené au port par la SNSM, laissé quelques jours la quille en l’air dans le port, ce qui a achevé de le détruire, puis enfin hissé sur l’aire de carénage d’où il partira à la casse.

Les aventures de Mokonalistix

2013-12-12 10.10.32RMokonalistix est journaliste, toujours à la recherche du scoop il ne sort jamais sans son appareil Panoramix, bien lui en a pris ce lundi 9-12-13. Le scoop, il l’a trouvé alors qu’il accompagnait les marcheurs du moulin.
Un gilet de sauvetage orange échoué sur la plage du port, en voilà du grain à moudre ! le p’tit truc qui fait :
– Est-il tombé d’un bateau ?
– Son propriétaire s’est-il noyé ?
Mokonalistix a une semaine pour faire son enquête, les marcheurs veulent une réponse lundi prochain !

Guy Morvan

Balade du groupe de marche du 2 décembre 2013

Onze personnes au départ, quatre prenant un raccourci en cours de route…
Ca faiblit, les marcheurs ! Pourtant, un bon tour de côte au-delà de Saint-Marc, ça revigore…

Donc, vous êtes prié(e)s de vous remuer et de venir à 14h le lundi Place de Verdun pour de nouvelles aventures…

Jean Le Dû

averses sur le GR 34

inconnueMais qui n’ont pas dissuadé les vaillants marcheurs (peu nombreux) de l’amicale du moulin de se rendre au bec de Vir en passant par Saint-Marc et la vallée de Kerpont, retour par le GR 34 jusqu’à Saint-Marc où les marcheurs se sont abrités sous l’immense cyprès de Lambert, puis par le boulevard du littoral.
Rendez-vous lundi 4 novembre pour la prochaine balade.

Bréhec ou un voyage dans le temps.

La plupart des 21 personnes qui ont participé à l’excursion connaissaient l’anse de Bréhec, si proche de Saint-Quay-Portrieux, mais peu se doutaient des trésors qu’elle recèle et que seul un spécialiste comme Michel Guillaume peut révéler. Passionné de géologie, dans un langage clair adapté à nos modestes connaissances, il nous a entraînés dans une plongée vertigineuse vers le passé lointain de notre planète, il y a 600 millions d’années, reconstituant à partir de l’aspect des roches et de leurs positions respectives l’évolution géologique de la zone : située à l’origine dans l’hémisphère sud, elle a lentement dérivé vers sa localisation actuelle. Une chaîne de montagnes élevées s’y est dressée et s’est érodée ; la poussée hercynienne a donné naissance à une nouvelle chaîne — haute comme les Alpes ou l’Himalaya — avant de s’user à nouveau pour donner le paysage que nous avons sous les yeux. Michel n’a pas fait de géologie-fiction en nous disant dans quel sens l’évolution se produirait… Patientons.

Cette excursion est une leçon de modestie qui devrait être obligatoire pour tous les futurs élus en leur remettant, c’est le cas de le dire, les pieds sur terre…

Sites recommandés par Michel Guillaume :
http://www.vivarmor.fr/
http://vivarmor.over-blog.com/

Les gens prenant le soleil aux terrasses des cafés et restaurants ou sur la plage, le calme et l’atmosphère nonchalante donnaient à Bréhec ce lundi 7 octobre un petit air d’île grecque.

Marche facile

Lors de la fête de la saint Michel, plusieurs personnes ont demandé à organiser, dans le cadre des activités du moulin, un nouveau club de marche plus facile, de préférence en terrain plat et à allure modérée… Si cette formule vous intéresse, contactez Roseline au 02 96 70 36 02.
Les sorties auront lieu les mercredis à 14h.
Marie Françoise